Marcilhac-Sur-Célé

Envoyer par email Partager Ecoutez le texte avec ReadSpeaker
Google Map : Marcilhac-Sur-Célé

Environnement de Marcilhac-Sur-Célé

Comme son nom l’indique Marcilhac est au bord de la rivière Célé et se caractérise par un environnement calcaire formé par des falaises vertigineuses tout autour du village.

Marcilhac-Sur-Célé est un parfait exemple du village Lotois entre causses et vallées et se démarque d’autant plus par son appartenance au Parc Naturel Régional des Causses du Quercy.

Marcilhac-Sur-Célé les dates clefs

Le village se construit autour d’une abbaye bénédictine. Le village prospère jusqu’à la guerre de Cent Ans. En 1368 le village est pris et pillé par une compagnie de routiers. L’abbaye romane est ruinée.

  • En 1402 la famille Hébrard de Saint-Sulpice relance l’activité du village qui connaît un nouvel essor.
  • En 1569 le village subit l’attaque des protestants et souffre tout au long des guerres de religions.

Puis, il se développe au XIXe siècle autour d’activités rurales.

Marcilhac-Sur-Célé, à voir, à faire

  • L’abbaye St Pierre de Marcilhac-Sur-Célé : Fondée au Xè siècle elle est ruinée puis reconstruite 3 ou 4 fois.
  • La salle capitulaire : espace où se réunissaient les moines, elle est l’un des derniers vestiges de la partie communautaire de l’abbaye. Aujourd’hui elle renferme de superbes sculptures.
  • Maison du Roy : maison du XVe siècle dont l’origine du nom est inconnu. Elle aurait servi de maison d’hôtes.
  • Les maisons de maîtres
  • Les rives du Célé ; le moulin…
  • La situation privilégiée de Marcilhac offre aussi de multiples possibilités d’activités de pleine nature :
  • Baignade dans le Célé, randonnée, canoë…

Il existe aussi bien cachée non loin de là de très jolies exemples de cazelles.

Marcilhac-Sur-Célé sur place