Sur la route de Saint-Jacques

Envoyer par email Partager Ecoutez le texte avec ReadSpeaker

La légende

Votre décision est prise, vous souhaitez vous lancer dans la grande aventure du Chemin de Saint Jacques de Compostelle…

C’est une histoire qui remonte au Moyen-Âge. Elle débute avec la découverte miraculeuse d’un tombeau en Galice vers l’an 800. Vous marcherez sur les traces de l’apôtre Jacques qui avait pour mission de prêcher la parole du Christ en Occident. Lors de son retour à Jérusalem il est décapité. Sa dépouille est portée dans une embarcation et la légende raconte que guidée par un ange, elle s’échoue sur les côtes de Galice.

C’est en pleine période de croisade que Saint-Jacques-de-Compostelle devient une ville Sainte du même ordre que Jérusalem et Rome.

Aujourd’hui le Chemin garde son côté mystérieux. Il est de plus en plus fréquenté, il est aussi un moyen original de parcourir l’une des plus belle région de France.

Rencontres, moments partagés, anecdotes garanties !!!

Pourquoi la coquille ?

La coutume veut que les pèlerins se voient remettre des coquilles. Ils les rapportent comme témoignage de leur voyage. Elle est le symbole, à la fin du parcours, qu’un homme rentrait au pays. Aujourd’hui elle est devenue l’un des attributs du pèlerins.

Dans cette rubrique vous trouverez les clefs de votre parcours à partir de Figeac ou des astuces pour préparer votre long voyage…C’est parti pour l’aventure !

A savoir...

  • La route de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle a joué un rôle essentiel dans les échanges et le développement religieux et culturel au cours du Bas Moyen Age, comme l’illustrent les monuments sélectionnés sur les chemins suivis par les pèlerins en France.
  • Les besoins spirituels et physiques des pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle furent satisfaits grâce à la création d’un certain nombre d’édifices spécialisés, dont beaucoup furent créés ou ultérieurement développés sur les sections françaises.
  • La route de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle est un témoignage du pouvoir et de l’influence de la foi chrétienne dans toutes les classes sociales et dans tous les pays d’Europe au Moyen Age.

Pour toutes ces raisons deux tronçons du Chemin de Saint Jacques (Voie du Puy) qui traversent le territoire du Pays de Figeac sont inscrits au Patrimoine Mondial de l'Unesco il s'agit des tracés entre :

  • Montredon et Figeac (18 km)
  • Faycelles et Cajarc (22,5km)