Itinéraires

Envoyer par email Partager Ecoutez le texte avec ReadSpeaker

Le Pays de Figeac est traversé d’est en ouest par le GR65 ainsi que par plusieurs variantes.

Le GR65 jusqu’à Figeac permet de découvrir différents villages lotois typiques :

  • Montredon, village pittoresque dominé par l’église Saint-Michel ; la chapelle de Guirande conserve des peintures murales datant de la fin du XIVe.
  • Saint-Felix, dont l’église Sainte-Radegonde présente un tympan historié du XIe représentant Adam et Eve devant l’arbre et le serpent.

Hors GR (à quelques 5 et 10 minutes), les villages de Saint-Jean Mirabel et Lunan ont des églises également remarquables.

Après Figeac : le GR65 passe par Cajarc et le Causse de Limogne, tandis que le GR651 longe la vallée du Célé.

  • Faycelles offre de magnifiques panoramas sur la vallée du Lot
  • à partir de Béduer, le choix entre le GR65 et le GR651 s’impose.

Le GR65 traverse le causse de Gréalou (croix de pierre réputée la plus ancienne de la région, dolmen), le village de Gréalou (l’église romane Notre-Dame-de-l’Assomption abrite une piéta du XVIIe) et rejoint Cajarc à travers un causse magnifique (murets de pierres sèches, gariottes ou cazelles). Cajarc, située dans un cirque de falaises calcaires, était un relais très fréquenté par les pèlerins de Saint-Jacques.

Le GR651 part en direction de Boussac, traverse Corn (vieilles maisons typiques quercynoises, tour de l’ancien château du XVe), puis rejoint Espagnac (église du XIIIe, remaniée au XIVe, ruines du prieuré Val Paradis, restes de muraille fortifiée). Le sentier se faufile entre blocs de rochers puis longe la falaise (falaise fortifiée au XIIe, dénommée Château des anglais). De Brengues, il continue vers Saint-Sulpice (maisons troglodytiques) puis arrive à Marcilhac-sur-Célé (ruines de l’abbatiale bénédictine de Marcilhac fondée au IXe siècle par des moines venus du monastère de Saint-Amans de Cahors).

Les deux itinéraires sont très beaux, égaux en distance (3 jours), et bien pourvus en hébergements. Ils se rejoignent un peu avant Cahors, là où le Célé se jette dans le Lot.

Figeac, également au départ du GR6 vers Rocamadour

Nombre de pèlerins des temps anciens effectuaient le détour par Rocamadour, cité sainte depuis les premiers temps du Christianisme, et accessoirement le deuxième site le plus visité de France. Certains pèlerins d'aujourd'hui, qui souhaitent passer en cet endroit magique, peuvent le faire en deux jours pour aller de Figeac à Rocamadour (GR 6) et deux jours de Rocamadour à Cahors (GR 46), soit seulement un jour de plus que le trajet direct..

Le sentier est magnifique, presque sans goudron, tout comme l'arrivée au pied de Rocamadour par la vallée de l'Alzou.

Clefs en main

Si vous souhaitez vous lancer dans l'aventure La Pélerine vous propose de vous organiser votre parcours clefs en main. Accompagnés, en libertés ou en groupe constitués différentes solutions s'offrent à vous. Plus d'informations ici.

Document utile à votre périple

Guide d'informations pratiques du Chemin de Saint Jacques de Compostelle 2016

Les hébergements sur le GR 65 et sur les variantes suivantes :

- Figeac - Cahors - Moissac - La Romieu : (GR 65, GR 651)

- Figeac - Rocamadour - Agen - La Romieu : (GR 6, GR 64, GR 652)

  • Catégorie :
  • Poids : 2.93Mo
  • Ajoutée le : 29/09/2016