ASPRIERES

Envoyer par email Partager Ecoutez le texte avec ReadSpeaker
Google Map : Asprières

Juché sur une colline entre la vallée du Lot et celle de la Diège, Asprières fut à la fois un lieu de passage et un site défensif.

Développé autour d’un prieuré rattaché à l’abbaye Saint-Martial de Limoges, l’importance du village vint du passage de l’ancienne voie romaine devenue route de pèlerinage de Rodez à Figeac par Rignac. L’aspect tourmenté du relief offre splendeur et diversité des panoramas.

L’église est particulièrement remarquable, témoignant par ses dimensions et ses sculptures, de la richesse de son passé. La porte de l’ancienne maison prieurale, les arcades de la Mairie, l’architecture soignée des maisons rappellent son ancien statut de ville. Asprières fut choisi comme chef-lieu de canton à la Révolution et le demeura jusqu’en 1922.