BOUILLAC

Envoyer par email Partager Ecoutez le texte avec ReadSpeaker
Google Map : Bouillac 12

Porte de l’Aveyron sur la vallée du Lot, Bouillac trouve ses origines à l’époque gallo-romaine.

La fertilité des terres et l’activité portuaire citée dans les actes dès le milieu du XIVe siècle ont contribué à l’essor du village.
Bouillac s’est développé autour de deux noyaux : un château de plaine construit au XVe siècle, rive droite du Lot destiné à assurer le contrôle du passage de la vallée et une église dédiée à Saint-Martin, rive gauche dont l’existence est attestée dès le XIIe siècle. Sous l’Ancien Régime, Bouillac était un bourg actif lié au commerce. Les bateliers descendaient le charbon d’Aubin et Decazeville en Aquitaine et les tonneliers commerçaient avec les vignerons de Bordeaux.
Le pont qui franchit le Lot aujourd’hui le classe avec ses 150 m parmi les plus longs ouvrages d’art lancés au-dessus de la rivière. Une base nautique spécialisée dans la pratique de l’aviron, les activités de pêche et les aménagements des berges témoignent de l’attachement persistant des Bouillacois au Lot. Bouillac révèle le charme discret d’une bourgade dynamique.