Œuvre d'art refuge sur le GR65, Super-Cayrou à Gréalou, sur le parcours Fenêtres sur le Paysage en direction de CompostelleCoucher de soleil au Super Cayrou
©Cyrus Cornut
Saint-Jacquespar la voie du Puy

Le GR®65

Le GR®65 est un des quatre chemins principaux de grande randonnée qui jalonnent la France en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne. Cette voie, la via Podiensis également appelée la voie du Puy est la plus célèbre et la plus empruntée pour rejoindre le tombeau de l’apôtre Saint Jacques Le Majeur en Galice. Ouverte en 1972, elle est au plus près de la voie historique. Que vous soyez jacquets, randonneurs, sportifs ou simplement en recherche de calme, cette voie est une immersion en pleine nature, à la découverte de tronçons aux paysages sauvages, de monuments de foi, et d’œuvres d’art refuge.

Le GR65 traverse le Lot de part en part et parcourt le Grand-Figeac de Montredon à Saint-Jean-de-Laur. Embarquons pour trois jours de marche, des derniers vallons des monts d’Auvergne aux Causses du Quercy et sur deux sections de sentiers classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Étape 1 : Livinhac-Le-Haut - Figeac

25,6 km

Quittons doucement la vallée du Lot côté Aveyron pour rejoindre le village de Montredon dans le Lot. On entre peu à peu dans le Ségala Quercynois sur une section de sentier de 18 km classé au Patrimoine mondial de l’Unesco : de Montredon à Figeac. Le chemin traverse des vallons verdoyants et boisés de châtaigniers. De Saint-Felix à Felzins, le relief s’aplatit. On bascule dans un paysage de bocage où l’élevage bovin prédomine. A Felzins, la chapelle romane Sainte-Madeleine de Guirande est remarquable pour ses peintures murales du XVe siècle. C’est ici un peu plus loin, au lac de Guirande, qu’est installée une œuvre d’art refuge : la Citerne-Lit avec la promesse d’une nuit douillette sous un champ d’étoiles et un réveil au son des chants d’oiseaux. En direction de l’ouest, l’horizon s’ouvre vers le Rouergue et le relief s’abaisse pour regagner Figeac, labellisée « Communes Haltes – Chemins de Compostelle en France »,  et la vallée du Célé. La ville médiévale, ville natale du célèbre égyptologue Jean-François Champollion,  affichent les sublimes silhouettes des ces deux églises majeures : l’abbatiale Saint-Sauveur et de Notre-Dame-du-Puy. C’est ici que l’hôpital Saint-Jacques, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, lieu d’hospitalité et de charité chrétienne, accueillait autrefois les pèlerins.

Étape 2 : Figeac - Cajarc

31,5 km

Après une nuit reposante, direction Cajarc, village médiéval niché au creux de la vallée du Lot En chemin, accroché à la falaise, Faycelles avec son architecture typique quercynoise se dévoile et nous offre un point de vue sublime sur les monts d’Auvergne. De Faycelles à Cajarc, on est sur une section de sentier inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. À Béduer, on admire le château féodal, implanté en position dominante. Peu à peu, au fil des pas, on pénètre dans les Causses du Quercy. Les chemins bordés de murets et de sous-bois de chênes dévoilent alors de vastes plateaux calcaires, parsemés de pelouses sèches.  Faites une pause à Gréalou, l’horizon se dégage. L’église Notre-Dame de l’Assomption ouvre sur une petite place arborée. Quelques km après, à 395 m d’altitude, le point culminant du causse, Pech Laglaire offre un panorama surprenant à 365°. Sur le chemin, le dolmen de Pech Laglaire 2 est inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco. A quelques pas, l’œuvre d’art refuge Super-Cayrou. Entre Gréalou et Cajarc, nous suivons le chemin-livre composé d’histoires dessinées sur des pierres puis bâties dans les murets en pierre sèche. Progressivement, nous descendons dans la vallée du Lot, avant d’arriver à Cajarc, village chaleureux où flotte un air de dolce vita.

 

Étape 3 : Cajarc - Limogne

18 km

On quitte Cajarc et son cirque de falaise pour rejoindre le causse blanc et Limogne-en-Quercy. Le chemin nous emmène dans une forêt clairsemée de hameau en hameau A Gaillac, on s’engage sur un chemin montant dans des sous-bois. A Saint-Jean-de-Laur, on se pose devant le lac de Saint-Namphaise. On passe ensuite au Gayfié et on rejoint Limogne-en-Quercy. Ici, le causse est parsemé de champs de lavande, de genévriers et de chênes truffiers. Le village possède un patrimoine mégalithique très riche, dont cinq dolmens classés aux Monuments Historiques.

Randonnée à Sauliac-sur-Célé, dans la vallée du Célé, sur le GR651, variante de la voie du Puy en Velay, vers Saint-Jacques d CompostelleRandonnée au coucher du soleil à Sauliac Sur Célé.

Ce n’est pas le but de la promenade qui est important mais les petits pas qui y mènent.

Proverbe Chinois

Infos pratiques

 OÙ STATIONNER À FIGEAC ?

  • Au parking situé à côté de la gare, avenue des Poilus ou le long des emplacements Avenue des Poilus. Ce parking est gratuit et non surveillé. Pour y laisser votre véhicule plus de 7 jours, nous vous invitons à contacter la Police Municipale de Figeac : Tel. 05 65 50 07 69.

   TRANSPORTS DES BAGAGES ET DES PÈLERINS

  • Envie de faire porter vos bagages ou vous déplacer sur les étapes ? Consultez notre page dédiée.

  DORMIR

  • Pensez à réserver vos hébergements à l’avance pour être certain(e) d’avoir celui que vous souhaitiez ! Retrouvez la liste des hébergements par ici !

   BONNE CONDUITE

Lorsque vous êtes sur un GR®, vous êtes sur un site sensible et fragile.

  • Respectez le silence, regarder les animaux de loin.
  • Restez sur les sentiers pour protéger la biodiversité.
  • Ne faites pas de feu, ne coupez pas de bois.
  • Ramassez vos déchets, les poubelles en raffolent !
Fermer