Vous êtes ici
Carroussel photos

Curiositéssur les voies de Saint-Jacques-de-Compostelle

Le long des sentiers, des témoins muets racontent l'histoire des nombreux pélerins au cours des âges. 

De chapelle en chapelle

De nombreuses chapelles situées le long des voies de Saint-Jacques vous invitent à découvrir des dévotions ancestrales et des sites historiques secrets :

  • GR 65 : la chapelle Notre-Dame-de-Pitié à Montredon (piéta du XVIe siècle)
     
  • GR 65 : la chapelle Sainte-Marie-Madeleine de Guirande à Felzins (peintures murales du début du XVIe siècle)
     
  • Proche du GR 65 : la chapelle Notre-Dame du Mas-du-Noyer à Faycelles (dévotions autour d'une statue de la Vierge suite à une apparition au XVe siècle)
     
  • GR 65 : les chapelles des Mariniers et de la Capelette à Cajarc
     
  • Proche du GR 651: la chapelle Notre-Dame du Roc-Traoucat à Sauliac-sur-Célé (Vierge Noire dans une chapelle troglodytique)

Sainte Fleur et l'Hôpital Beaulieu

À Issendolus sur le GR 6, un prieuré de dames hospitalières de l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem a accueilli du XIIIe siècle à la Révolution, malades, démunis et pèlerins sur cette route reliant les sanctuaires de Figeac à Rocamadour. Aujourd'hui, l'hôpital Beaulieu est en ruine mais conserve sa salle capitulaire du XIIIe siècle.

Sainte Fleur, religieuse de l'hôpital au XIVe siècle, à qui l'on attribua de nombreux miracles, est désormais vénérée dans l'église d'Issendolus.